Borisandina

Abonnez vous
à la Newsletter

...Aussi Argentine / Chili

Borispatagonia
Informations générales :
Activités et thèmes
Régions du Pérou:
Régions de la Bolivie:

Economie… :

Au cours des dernières années, le Pérou a obtenu des succès dans sa lutte contre l’inflation, pour la croissance économique et l’amélioration de la qualité de vie des habitants. Les autorités se sont appuyées sur le processus de paix et l’application rigoureuse d’un programme économique fondé sur la discipline fiscale et monétaire. Cela a autorisé un train de mesures visant à renforcer l’économie de marché : taux de change flexible, levée des restrictions sur les flux de capitaux étrangers, ouverture du pays au commerce international. Malgré les difficultés, la stabilisation se confirme. L’économie connaît une croissance soutenue. Le tourisme est l’une des principales ressources du pays. Le salaire minimum est de l’ordre de 600 nouveaux sols mensuels.

La Bolivie a été longtemps l’un des pays les plus pauvres d’Amérique latine. Elle a réalisé de grandes réformes libérales dans les années 1990. Ainsi, le président Gonzalo Sánchez de Lozada (1993-1997) a notamment signé un traité de libre échange avec le Mexique, et a adhéré au Mercosur en tant que membre associé.
En outre, ce président a privatisé la compagnie aérienne, l’entreprise de téléphonie, les chemins de fer, l’entreprise d’électricité, ainsi que l’entreprise de pétrole.
La croissance du PIB a ralenti en 1999, en partie en raison d’une politique budgétaire d’austérité.

Ces restrictions freinèrent la mise en œuvre des programmes de lutte contre la pauvreté. L’économie du pays dépend beaucoup de l’aide apportée par les pays étrangers. En particulier, les États-Unis participent en 2005 à 10% du PIB de la Bolivie, dans le cadre du programme d’éradication de la coca car bien que la production globale ne soit pas connue officiellement, la Bolivie est considérée comme le troisième fournisseur de feuilles de coca après la Colombie et le Pérou. La Bolivie possède une importante dette extérieure. Les importations proviennent principalement du Brésil (40%), des États-Unis (13,9%), de la Colombie (8,7%), du Pérou (6,3%) et du Japon (4,5%).
Ses exportations vont principalement vers le Brésil (33,9%), les États-Unis (12,7%), la Colombie (11,8%), le Venezuela (11,6%), le Pérou (5,1%) le Japon (4,2%). Les principaux produits exportés sont le gaz naturel, le soja et ses dérivés, le pétrole, le zinc et l’étain.
La Bolivie détient les secondes réserves de gaz naturel d’Amérique du Sud, derrière le Venezuela.