Borisandina

Abonnez vous
à la Newsletter

...Aussi Argentine / Chili

Borispatagonia
Informations générales :
Activités et thèmes
Régions du Pérou:
Régions de la Bolivie:

excursion excursion excursion

Iquitos et l’Amazone (Pérou)

La forêt amazonienne recouvre près de 60% du territoire du Pérou, et encore plus en Bolivie. On l’oublie souvent, la jungle couvre une très grande partie de ces deux territoires.
Je vous recommande bien sur de faire un « petit saut » en Amazonie lors de votre voyage…

Ecosystème le plus diversifié de la planète, cette immense jungle comprend les plus grandes réserves de forêts tropicales du monde. Et c’est au Pérou, dans les montagnes de la région d’Arequipa, au sud du pays, que le fleuve Amazone prend sa source. Ce qui en fait le plus grand fleuve du monde, devant le Nil…
Véritable joyau naturel de la planète, cette jungle abrite une faune et une flore particulièrement denses et variées. On peut y découvrir des espèces animales insoupçonnées du grand public, comme le dauphin rose. Au cœur de cette forêt tropicale, la ville d’Iquitos, qui n’est accessible que par voie fluviale ou aérienne est le point de départ pour découvrir la Réserve Nationale de Pacaya Samiria, et la biodiversité du plus grand fleuve au monde: l’Amazone.
Iquitos a su garder une dimension humaine, contrairement à Manaos au Brésil.

L’épaisse forêt péruvienne doit son nom à un immense fleuve générateur de vie, d’illusions et de légendes. L’Amazone, qui fut découvert en 1541 par Francisco de Orellana est le plus long et le plus abondant du monde.
Naviguer sur ses eaux, c’est entrer en contact direct avec la nature et avec le savoir des indigènes. C’est voir le soleil se coucher derrière les arbres et s’émerveiller devant l’infinie verdure.
L’Amazone est un fleuve immense, au débit lent qui ressemble à une mer car dans certains endroits sa largeur dépasse les 4 000 mètres. Le fleuve reçoit les eaux de tous les autres fleuves qui naissent sur le coté oriental de la cordillère des Andes, ce qui forme des marécages et des labyrinthes de canaux.
On affirme aussi que le nom est un mélange de deux mots indigènes, ama (rompre) et zona (barque), « celui qui rompt les barques ».

Sur les rives de l’Amazone, se sont formés des villages et des villes comme Iquitos, capitale du département de Loreto qui éblouit par son exubérante verdure et l’énergie des communautés natives comme les Witoto ou les Boras, peuples qui ont hérité de secrets et de coutumes millénaires.
Iquitos, fondée en 1747 par le jésuite José Bahamonde, est entourée par les fleuves Nanay, Itaya et Amazone. Chaude, exotique et avec une verdure impressionnante, la ville la plus grande de la forêt péruvienne est le point d’embarquement pour naviguer sur le fleuve Amazone. Aventure assurée…