Pour les passionnés de musique, de danse, d’habits traditionnels, de cultures locales ; et pour ceux qui souhaitent un voyage « rythmé », le Pérou, la Bolivie et l’Équateur sont des pays où la musique et les carnavals ont une place importante, au son endiablé des cris des danseurs et des chants traditionnels…

Ce sont les colons espagnols qui ont fait voyager jusqu’en Amérique latine cette tradition populaire qui s’est mêlée aux traditions locales. Les peuples Andins associent en effet ces célébrations au cycle des récoltes. Ces trois pays, qui vivent au rythme des carnavals, vous offriront un spectacle unique en couleurs ; mais encore faut il être là au bon endroit et à la bonne période… Voici quelques exemples de carnavals et fêtes traditionnelles que je vous propose de découvrir, sachant que bien d’autres sont possibles et dans d’autres régions que celles présentées ci-dessous.

Au cœur de l’Altiplano de Bolivie

Carnaval d'Oruro en Bolivie

Assister au carnaval d’Oruro

Voici probablement le carnaval le plus important de toute l’Amérique du sud ! : Oruro, la capitale du folklore de Bolivie, il fait partie du festival Ito en l’honneur du peuple Uru. Chaque année, le samedi avant Mardi gras, Oruro, habituellement endormi, prend vie, accueillant le carnaval de renommée mondiale.

Ce festival unique propose des danses folkloriques spectaculaires, des costumes extravagants, de beaux objets artisanaux, musique animée jusqu’à 20 heures de fête continue. Au cours des défilés se mêlent croyances païennes et chrétiennes, et danses endiablées. Des milliers de gens venus de toute la Bolivie se rassemblent. Si vous avez la chance d’être en Bolivie à cette période de l’année, le carnaval d’Oruro est une fête à ne pas manquer !

Carnaval d'Oruro en Bolivie
Défilé du carnaval d'Oruro en Bolivie
Parade endiablée de carnaval à Oruro

Traditions et art de vivre en Bolivie

Carnaval Chapaco à Tarija en Bolivie

Fêtes et défilés colorés

Le département le plus au Sud de la Bolivie, bien que lié historiquement à Potosí, et culturellement plus proche de l’Argentine que des Andes, cette région, à mi-chemin entre les Andes et l’Oriente, cultive une certaine façon de vivre qui met à l’honneur la musique, le vin et l’humour le plus inventif de la Bolivie.

Pendant le carnaval Chapaco à Tarija, tous les chapacos (habitants de Tarija) portent des costumes colorés et organisent des défilés dans toute la ville. Le carnaval à Tarija est l’un des plus animés de Bolivie et des plus amusants. Pour lancer les festivités, deux jeudis avant le carnaval, Tarija célèbre « la fiesta de compadres », et le dimanche après le carnaval, le quartier qui se trouve près du cimetière, organise des « funérailles » au cours desquelles le diable est brûlé et enterré en préparation du carême.

Carnaval Chapaco à Tarija en Bolivie
Belles traditions du carnaval Chapaco en Bolivie
Défilé au carnaval Chapaco de Tarija en Bolivie

La fête du Soleil en Bolivie et au Pérou

Inti Raymi à Cuzco

Cérémonie religieuse Inca

L’Inti Raymi est la fête du Soleil, qui coïncide avec le solstice d’hiver et les récoltes. Au Pérou, La cérémonie est mise en scène dans la forteresse de Sacsayhuaman à Cuzco, suivant le scénario élaboré qui inclue le sacrifice de deux lamas pour prédire le futur. En Bolivie, une fête similaire à lieu à Tiahuanaco (ou Tiwanaku en Aymara).

L’Inti Raymi est une représentation théâtrale, des milliers de personnes du monde entier se réunissent pour cet événement qui est l’un des événements culturels et traditionnels les plus importants de cette partie du monde. Cette célébration inca permet à chaque Péruvien et à chaque Bolivien de sentir le sang inca couler dans ses veines et de revaloriser son passé inca.

Inti Raymi à Cuzco
Fête Inti Raymi en Bolivie et au Pérou
Célébration de l'Inti Raymi à Tiahuanaco en Bolivie

Célébration au Pérou

Masques pour le carnaval de Puno au Pérou

En l’honneur de la sainte patronne

Le Festival de Candelaria, également connu sous le nom de Carnaval de Puno, est une célébration de 2 semaines en l’honneur de la sainte patronne de la ville de Puno. Ce festival est un immense événement fusionnant les traditions catholiques apportées au Pérou par les conquistadors espagnols et les coutumes, rites et symboles andins séculaires.

Cette région du Pérou est célèbre pour la variété et les couleurs de son folklore, sans doute le plus riche et le plus fascinant du continent Sud-Américain. Sa représentation la plus importante est la « Virgen de la Candelaria », qui a lieu en février. Le jour principal, le 2 février, on transporte la Vierge vers la ville au cours d’une procession haute en couleurs. La danse des démons, ou « diablada », est la principale danse des festivités.

Masques pour le carnaval de Puno au Pérou
Défilé du carnaval de Puno au Pérou
Festival de Candelaria en l'honneur de la Vierge à Puno

Parades colorées en Équateur

Défilé du carnaval de Guaranda en Équateur

De la couleur et du rythme

Le Carnaval de Guaranda est célébré dans la plupart des villes d’Équateur. Si vous avez la chance d’effectuer votre voyage en février, vous pourrez profiter de son effervescence haute en couleur. A cette occasion, de nombreuses villes où se concentrent les festivités, se transforment en batailles d’eau, jets de farine, défilés traditionnels, musique folklorique et déguisements délirants.

C’est à Guaranda qu’il faut voir comment se célèbre un carnaval ! C’est la ville la plus exubérante d’Équateur, connue pour son fameux défilé de chars cocasses. Une reine et un roi sont élus pour présider les festivités. Tout un programme en couleur et en musique !

Défilé du carnaval de Guaranda en Équateur
Festivités pendant le carnaval de Guaranda en Équateur
Danses pendant le carnaval de Guaranda en Équateur

Rencontres musicales en Bolivie

Festival Pujllay à Tarabuco en Bolivie

Musiques et danses de la culture Yampara

Festival Quechua, qui est en réalité une fête en l’honneur des morts qui se déroule le 2ème dimanche du mois de mars. L’originalité des costumes portés lors de ce « carnaval » n’a rien à envier aux créations les plus folles de la haute couture.
 La danse s’accompagne d’une musique jouée sur des instruments traditionnels à vent et à percussion. Cette danse, funéraire à l’origine, était exécutée en hommage aux victimes de la bataille de Jumbate.

Le Festival de Tarabuco, connu sous le nom de « Pujllay », est un événement très coloré qui vaut la peine d’être vu si vos projets de voyage en Bolivie vous emmène près de Sucre à cette époque de l’année. Tarabuco se situe à environ une heure de la capitale bolivienne et c’est une ville célèbre non seulement pour son marché en plein air animé et sa culture Yampara unique, mais aussi pour ce festival qui dure deux jours organisé chaque année.

Festival Pujllay à Tarabuco en Bolivie
Danses traditionnelles Pujllay à Tarabuco en Bolivie
Musicien Yampara à Tarabuco en Bolivie

Tourbillon de couleurs et de musique au Pérou

Défilé pendant le festival de Paucartambo au Pérou

En hommage à la Virgen del Carmen

A l’instar de Puno, le festival de Paucartambo, qui dure 4 jours du 15 au 19 juillet, est une fête importante en hommage à l’une des images les plus vénérées du Pérou, la « Virgen del Carmen » qui est la patronne du village. Paucartambo a l’une des manifestations les plus captivantes avec pas moins de 19 danses. Des danses d’un héritage ancestral aux couleurs impressionnantes, des mouvements exultants et une ferveur débordante.

Paucartambo est un village colonial typique enclavé dans la vallée du Río Paucartambo à 2 906 m d’altitude, aux rues étroites et pavées, aux maisons blanches avec des balcons d’un bleu éclatant, le célèbre pont Carlos III et bien sûr, les curieux personnages aux vêtements colorés, qui constituent l’âme de ce festival. Pendant ces fêtes la tranquillité de ce village andin se transforme en un tourbillon de couleurs et de musique.

Défilé pendant le festival de Paucartambo au Pérou
Hommage à la Virgen del Carmen pendant le festival de Paucartambo au Pérou
Parades du festival de Paucartambo

Concours de danse au Pérou

Couple de danseurs traditionnels La Marinera à Trujillo au Pérou

Danses traditionnelles et manifestations culturelles

Le Colisée Mansiche de Trujillo sert de décors au « Concours National de Marinera », une des danses en couple des plus élégantes du Pérou. Les danseurs se déplacent en agitant un foulard blanc et exécutent une série de pas caractéristiques. Lui, porte un poncho et un chapeau, comme cavalier de cheval de paso, et elle, un typique et ravissant costume régional.

Trujillo, dans le département de La Libertad, est considérée comme la capitale nationale de La Marinera, une danse traditionnelle où on observe le produit du métissage ardemment présent dans les manifestations culturelles du Pérou.

Couple de danseurs traditionnels La Marinera à Trujillo au Pérou
Danse de La Marinera sur Cheval de Paso à Trujillo Pérou
Danse de La Marinera sur cheval de Paso au Pérou

Rythmez votre voyage en Bolivie, au Pérou et en Équateur

Situation Covid 19