Si vous n’avez jamais observé le vol du condor, et bien il faut absolument entreprendre cette étape au Pérou. Vous ne serez pas seuls à observer ces oiseaux, mais le décor est vraiment vertigineux. Je ne peux que vous recommander de visiter Arequipa et ses environs.

Arequipa et le vol du condor dans le canyon de Colca

Située à 2 335 mètres d’altitude, au pied de l’immense volcan Misti (qui lui culmine à plus de 5 800 mètres), Arequipa est une ville agréable où le soleil est présent pratiquement 300 jours par an ! Elle est surnommée la cité blanche, par ses nombreux bâtiments coloniaux en pierres volcaniques la sillar.

Le charme d’Arequipa

Son centre-ville colonial réserve beaucoup d’agréables surprises, où le moyen de déplacement idéal est la marche à pied ! Malgré différents tremblements de terre et éruptions volcaniques, les bâtiments sont toujours là après quelques petites restaurations. La vieille ville a un charme fou et la place principale, la « Plaza de Armas » est, je pense, l’une des plus belles de tout le pays, voire même la plus belle.

Parmi tous les édifices que comporte la vieille ville, le plus surprenant est sans aucun doute le couvent Santa Catalina. Il s’agit d’une ville à l’intérieur de la ville, avec une superficie de 20 000 mètres carrés (2 hectares), c’est le plus grand couvent du monde. Dans ce couvent, des nonnes ont vécu depuis les années 1580. Au-delà de l’histoire des nonnes et des lieux, c’est surtout l’architecture et les couleurs qui séduiront les visiteurs.

Le Canyon de Colca

Dans les environs d’Arequipa, de nombreuses activités à l’air libre sont faisables. La visite phare reste l’exploration du Canyon de Colca, qui est le 2ème plus grand canyon du monde ! (le premier est celui de Cotahuasi à 3 535 mètres d’altitude au Pérou) avec plus de 100 km de long et une profondeur oscillant entre 1 000 m et 3 000 m : soit 2 fois plus que le grand Canyon aux États Unis ! Autant dire que c’est impressionnant ! Une quinzaine de villages occupent ses flancs et c’est dans ce canyon qu’on peut admirer des condors en train de voler, l’oiseau sacré des Andes.

Pour se rendre à Colca, il faudra passer par un col à près de 4 900 m d’altitude… Plein d’autres surprises vous attendent à travers des paysages somptueux et des rencontres inoubliables.

Me consulter pour cette destination