La richesse touristique du Pérou est due à son large éventail géographique, biologique et culturel. Le Pérou est le pays des Incas, du Machu Picchu et de l'or, mais avant tout, c’est la terre de la diversité.

Incas du Pérou

La diversité géographique du Pérou c’est :

  • Une des mers les plus riches du monde, comptant avec une grande variété de poissons et de fruits de mer, également idéale pour le surf
  • Une côte tropicale, dans l’extrême Nord et le désert au Sud
  • De nombreuses vallées irriguées qui permirent le développement des grandes cultures précolombiennes, comme Mochica et Chimu, dont les restes, véritables trésors archéologiques, n’ont rien à envier à l’or des pharaons égyptiens. Car oui, le Pérou c’est un peu l’Égypte de l’Amérique du Sud ! Avec ses musées à ciel ouvert et les touristes qui les accompagnent…

Pays de toutes les richesses

Si le Pérou est aujourd’hui identifié aux Incas, c’est que ceux-ci dominaient l’Amérique andine lorsque les Espagnols sont arrivés. On ne doit pourtant pas oublier les civilisations prestigieuses auxquelles ils succédaient :

  • Paracas (-800 – +200), par exemple, établie sur la côte pacifique, et réputée pour sa maîtrise du tissage.
  • Nazca (-200 – +600), célèbre pour d’immenses dessins tracés à même le sol.
  • Les cultures Moche (100-700) et Chimu (900-1470) ont laissé leur empreinte sur la côte nord du Pérou actuel. La première était une société de guerriers. De la seconde, on a de splendides vestiges de métallurgie et une ville de terre crue, Chan-Chan.
  • Sur les hauts plateaux, se sont épanouies Tiahuanaco (400-1000), au bord du lac Titicaca, et Huari (600-1000), à qui on doit l’idée de cadre urbain andin et un premier empire.

Le Pérou, c’est également les Andes, le Machu Picchu, les montagnes majestueuses où naquit l’Empire des Incas « Tawantinsuyu ». De nos jours, le mélange des cultures andine et occidentale importée par les espagnols est un monde à découvrir. Mais c’est aussi et surtout le bassin de l’Amazone, près des deux tiers du territoire, la forêt tropicale la mieux préservée dans le monde…

Doté de ressources naturelles exceptionnelles, le Pérou est l’un des 17 pays caractérisés par une « méga diversité biologique ». Du fait de la diversité climatique et topographique, il existe au Pérou une faune et une flore variées. Sur les hauteurs, les lamas côtoient les alpagas et les vigognes. Mais c’est dans la jungle « selva » que la faune est la plus présente. Avec entre autres les jaguars, les tatous, les caïmans, les capybaras, des singes ou encore des milliers d’espèces d’insectes qui vivent dans une végétation luxuriante. La vanille, l’acajou, le caoutchouc participent à cette biodiversité.

Au sud-est du Pérou, au milieu de la Cordillère des Andes, se trouve la ville de Cuzco à 3 400 m d’altitude. Centre du tourisme culturel au Pérou, elle fut la capitale de l’Empire Incas « Tawantinsuyu en Quechua ». On peut y admirer les murs incas originels dans certaines rues de la ville et le fameux temple du Soleil, révélé au monde après le tremblement de terre de 1950. On peut y visiter les forteresses construites de murs faits de pierres énormes assemblées dans le plus pur style inca : sans mortier et avec un ajustement parfait. Certaines pierres font près de 6 m de haut et presque autant de large. Tous les ans a lieu la fête de l’Inti Raymi, fête du soleil à la mode Inca, c’est la deuxième fête d’Amérique du Sud.

Vous l’aurez compris, le Pérou est l’un des pays les plus variés au monde. Il est multiculturel, riche en traditions, composé de vastes réserves naturelles et possède une gastronomie mondialement reconnue.

Aller au Pérou

Régions Pérou

Voir plus  

Articles

Voir plus   

Île de Taquile

Au Pérou, dans un écrin montagneux d’une époque oubliée, sommeille une mer d’un bleu intense et d’une pureté sans pareille. Parsemées d’îles naturelles et saupoudrées d’îles flottantes, ses eaux azurées constituent le berceau de la civilisation andine. Entre mythes et traditions, embarquement immédiat pour une errance au gré des flots du légendaire lac Titicaca et d’une ile que j’adore : …

Continuer à lire  

Les veines ouvertes de l’Amérique latine

Si vous visitez la Bolivie, vous éprouverez peut être une sorte de « malaise » par moments. Ce malaise je l’ai surtout ressenti lors de mon tout premier voyage en Bolivie. J’ai donc voulu savoir et le livre d’Eduardo Galeano m’a apporté certaines réponses. Mais comme l’Histoire et les faits sont toujours différents, qu’ils soient rapportés par les vaincus ou par les …

Continuer à lire