Pour les amoureux de civilisations lointaines et de légendes épiques, je vous propose des circuits sur mesure axés autour de la découverte de cultures anciennes et de leurs rites.

L’Équateur, la Bolivie et surtout le Pérou, sont des pays riches en sites de la civilisation Incas et pré-Incas à visiter. La civilisation Incas est la plus célèbre, qui est un peuple de bâtisseur, mais je ne peux que vous encourager à découvrir toutes les civilisations qui étaient présentes bien avant les Incas, qui regorgent de mystères et de trésors bien gardés. Depuis là si mystérieuse civilisation Tiwanaku (ou Tiahuanaco) et Qolla non loin du lac Titicaca, de la civilisation des Pukara (coupeur de têtes) en passant par les civilisations Moche, Chemu, Chachapayas et Chavin au Nord du Pérou, pour arriver aux civilisations des Nazcas, Paracas et Chancay au sud ; les légendes, mystères et autres découvertes ne manqueront pas de rythmer votre voyage. Voici quelques exemples de découvertes de cultures anciennes que je vous propose, sachant que bien d’autres sont possibles et dans d’autres régions que celles présentées ci-dessous.

Cultures anciennes en Bolivie

Porte du Soleil à Tiahuanaco en Bolivie, cité de Tiwanaku

Culture Tiwanaku

Non loin du lac Titicaca, la ville de Tiahuanaco (Tiwanaku en aymara) fut la capitale d’un puissant empire préhispanique qui étendit son influence sur une vaste zone des Andes méridionales et au-delà, et atteignit son apogée entre 500 et 900 de notre ère.

Les vestiges de ses monuments témoignent de l’importance culturelle et politique de cette civilisation qui se distingue nettement des autres empires préhispaniques des Amériques. Sur le site de Tiahuanaco, un des grands mystères demeure, la fameuse Porte du Soleil… A quoi servait elle ? A vous de le découvrir !

Porte du Soleil à Tiahuanaco en Bolivie, cité de Tiwanaku
Monolithe Bennett Pachamama à Tiahuanaco en Bolivie
Monuments préhispaniques à Tiahuanaco en Bolivie

Complexe archéologique au Pérou

Temple de Chavín de Huántar au Pérou

Culture Chavín

L’emplacement de Chavín de Huántar, appartient à la période qui va de l’an 1000 à l’an 300 avant J.C. Il est situé à 3 185 m d’altitude et non loin de la ville de Huaraz. Le centre religieux de Chavín de Huántar a été construit entièrement en pierre, avec des passages souterrains et une série de structures pyramidales. Dans la galerie souterraine on peut apprécier le Lanzón, un grand monolithe de 3,75 mètres de haut en forme de gigantesque pointe de lance.

Ce site avait pour rôle d’accueillir des cérémonies religieuses de la culture Chavín et un lieu d’échange entre les marchandises de la jungle et de la côte du Pérou.

Temple de Chavín de Huántar au Pérou
Monument archéologique Chavín de Huántar au Pérou
Monolithe Lanzón de Chavín, Pérou

Mausolée royal au Pérou

Le Seigneur de Sipán au Pérou

Culture Moche

Sipán est un village du Nord du Pérou, situé près de la côte Pacifique. Ce village est désormais célèbre en raison de la découverte, en 1987, de la tombe du Seigneur de Sipán dans la huaca Rajada, un complexe funéraire de la culture Moche (« Cultura Mochica ») abritant aussi de nombreuses autres tombes.

Au 4ème siècle après J.C., les Moches ont enseveli le plus important de ses « seigneurs ». Il a été enterré avec la tête en direction du Sud et ils ont couvert ses yeux et son nez avec des ornements en or. Ses pieds portaient des souliers en argent. Des femmes, des enfants et des lamas ont été sacrifiés à cette occasion. Les meilleurs guerriers l’ont accompagné dans sa tombe afin de lui donner protection pendant son dernier voyage.

Le Seigneur de Sipán au Pérou
Mausolée du Seigneur de Sipán au Pérou
Musée Huaca Rajada Sipán au Pérou

Site archéologique Inca en Équateur

Temple du Soleil à Ingapirca en Équateur

Culture Cañaris et Incas

Dans la région de Cuenca, se trouve le plus grand site archéologique Inca d’Équateur : Ingapirca. Ce fut un lieu où s’exerçait l’influence des Cañaris, des amérindiens qui vivaient autrefois sur ces terres et qui n’ont laissé d’ailleurs que peu de traces, et celle des Incas qui s’y installèrent plus tard.

Le site est très bien préservé comme en témoigne son temple du Soleil encore presque intact. Initialement considérée comme une forteresse, la construction principale bâtie par les Incas apparaît aujourd’hui comme un lieu de culte, un centre religieux consacré au Soleil, à l’instar du Coricancha de Cuzco.

Temple du Soleil à Ingapirca en Équateur
Site archéologique Ingapirca en Équateur
Temple de la Lune à Ingapirca en Équateur

Traces du peuple Qolla au Pérou

Tombes Chullpas à Sillustani au Pérou

Culture Qolla

À 30 km de Puno, Non loin du lac Titicaca, on trouve les Chullpas de Sillustani, qui ont été les tombes des chefs Hatuncollas (grands hommes), et beaucoup d’autres vestiges d’anciennes cultures des peuples qui ont habité la région. Tout ceci aux abords du Lac Umayo.

Sillustani est un site funéraire, constitué de tombes en forme de tour appelées « chullpa ». Elles ont été bâties par le peuple Qolla, des Aymaras qui seront conquis par l’Empire inca au 15e siècle. Ces tombes conservent les restes de plusieurs individus, certainement regroupés en famille et accompagnés d’offrandes.

Le peuple Qolla donnait une grande importance au passage de la vie à la mort. Le culte des ancêtres est la base du site de Sillustani : les chullpas sont construites pour souligner le lien entre vie et mort. Les corps momifiés étaient déposés en position fœtale. Leur unique ouverture donne à l’Est, où le soleil est chaque jour recréé par la Terre Mère. Le site se trouve géographiquement dans un cadre idyllique et de premier choix. Cette civilisation n’avait rien laissé au hasard…

Tombes Chullpas à Sillustani au Pérou
Sillustani près du Lac Umayo au Pérou
Femme Inca avec un bébé vigogne à côté des Chullpas au Pérou

Les géoglyphes de Nazca au Pérou

Un astronaute représenté par les lignes de Nazca

Culture Nazca

A 2 heures de la ville d’Ica, une cinquantaine de kilomètres de désert a été couverte par des dessins gigantesques qui représentent des mammifères, des insectes et des dieux. Les lignes de Nazca, ainsi appelées depuis leur découverte en 1927, sont le vestige le plus incroyable laissé par une culture qui remonte à 3 siècles avant l’ère chrétienne.

Le résultat de ces dessins et de ces tracés complexes ne peut être aperçu qu’à partir de 450 m d’altitude. Les lignes dessinées dans des motifs géométriques et des formes animales distinctes à travers le désert péruvien ont inspiré de nombreuses théories au fil des ans. Sujet de mystère depuis plus de 80 ans : Comment ont-elles été formées ? À quel but auraient-elles pu servir ? Des extraterrestres étaient-ils impliqués ? …

Un astronaute représenté par les lignes de Nazca
Colibri dessiné sur les lignes de Nazca au Pérou
Un singe sur les lignes de Nazca au Pérou

Ville forteresse au Pérou

Forteresse de Kuélap de la culture Chachapoyas au Pérou

Culture Chachapoyas

La forteresse de Kuélap est située a 3 000 m d’altitude dans les Andes amazoniennes du département d’Amazonas. Kuélap est un exemple de l’adresse infinie des Chachapoyas, peuple qui a habité la zone entre les années 1 000 et 1 400 après J.C. 
La gigantesque muraille qui protège la ville est composée de postes de surveillance, une grande tour et seulement 3 accès très serrés. La muraille atteint 8 m de hauteur et entoure complètement la ville.

Forteresse de Kuélap de la culture Chachapoyas au Pérou
Village de Kuélap de la civilisation Chachapoyas au Pérou
Archéologie Culture Chachapoyas à Kuélap au Pérou

La civilisation Paracas au Pérou

Chandelier de Paracas au Pérou

Culture Paracas

Ici, sur la côte Sud du Pérou. face à l’océan pacifique, le paysage qui s’étend à perte de vue n’a rien de celui d’une tranquille station balnéaire. Désertique, de couleur ocre, jaune ou gris, présentant par endroit des falaises déchiquetées par la mer, voici le territoire où vivait le peuple Paracas il y a plus de 2 000 ans. En regardant le paysage désolé de cette région du Pérou, il est difficile d’imaginer qu’une civilisation vivait autrefois ici. Or, ce peuple ne se contenta pas de survivre dans un territoire hostile. Les habitants de Paracas parvinrent à maîtriser leur environnement en exploitant les eaux souterraines.

Le désert et la mer se rencontrent merveilleusement à Paracas, dans le département d’Ica, à quelques heures au Sud de Lima. Le circuit traditionnel nous conduit au musée local et aux nécropoles de la civilisation Paracas (700 avant J.C.) dont l’art textile surprend encore le monde entier. Depuis une embarcation, on peut aussi admirer le célèbre Chandelier de Paracas qui, selon une hypothèse, ce géoglyphe serait la représentation d’un trident ou du bâton de Viracocha, dieu de la mythologie inca et pré-inca. D’autres y voient une plante hallucinogène, la stramoine. Pour d’autres encore, il s’agirait du motif de l’arbre-monde mésoaméricain.

Chandelier de Paracas au Pérou
Réserve National de Paracas sur la côte Sud du Pérou
Falaises de la réserve National de Paracas Ica Pérou

Vivez les cultures amérindiennes

Situation Covid 19