La visite du Salar d’Uyuni est à couper le souffle. Ce sera forcément du jamais vu pour vous à cette échelle, donc je vous le recommande fortement. Un des sites majeurs de l’Amérique du Sud, au même titre que le Machu Picchu ou le glacier Perito Moreno en Argentine.

Salar d'Uyuni, le plus grand désert de sel au monde

Imaginez un immense désert de sel de 2 000 km² à 3 650 m d’altitude, visible des passagers des navettes spatiales… Vous êtes dans le Salar de Uyuni. Ce désert de sel est un spectacle unique au monde, à la foi lunaire et solaire, glacial et scintillant. Avec sa superficie de plus de 12 000 km², le salar d’Uyuni est le plus grand désert de sel du monde.

Le Salar d’Uyuni offre un spectacle unique au monde

Près de la crête des Andes, cette merveille naturelle est perchée à 3 650 mètres d’altitude. Des milliards de petits cristaux de sel forment ce désert, et au mois de Février, il est recouvert d’eau (une vingtaine de centimètres tout au plus), ce qui lui donne l’effet d’un miroir, d’un miroir infini. Le ciel et la Terre se reflètent alors parfaitement et il devient impossible de distinguer l’horizon. Tout au long de l’année, les illusions optiques vous surprendront.

Les couchers de soleil au Salar d’Uyuni sont grandioses. Les couleurs du ciel, qui se reflètent donc dans l’eau à certaines périodes de l’année, changent à une vitesse surprenante. Un hôtel de sel y est construit, dans lequel je vous propose de séjourner dans l’un des programmes.

Pour visiter ce grand désert, une seule solution, au départ d’Uyuni, un périple allant de deux à cinq jours en 4×4 avec chauffeur Bolivien, qui vous fera voir le meilleur de ce gigantesque désert. Bien entendu, je vous recommande la version longue du programme pour découvrir toute cette région exceptionnelle qu’est le Sud Lípez.

Au cœur de ce désert de sel se trouve l’Île d’Incahuasi. Cette colline sortie de nulle part est un passage obligé lors de la traversée du Salar. C’est bien une colline, mais les mirages et les nombreux autres effets d’optiques provoqués par la radiation apparaissent assez vite. On ne sait plus trop si on se trouve sur la terre ferme ou sur l’eau. Du sommet de Incahuasi, on a bien l’impression d’être sur une île entourée d’eau, mais cette oasis spectaculaire est pourtant bien réelle…

Avec ses cactus géants hauts de 10 mètres, c’est l’endroit pour prendre LA photo qui rendra jaloux tous vos amis, après votre passage sur la réserve de lithium la plus importante de la planète. Pour une vue imprenable sur le Salar d’Uyuni, je ne peux que vous encourager à grimper (doucement) sur la butte rocheuse. Sous vos yeux ébahis, vous pourrez observer le désert immaculé s’étendant à perte de vue autour de l’Île d’Incahuasi.

Dans les environs, on trouve également les salars de Coipasa, Colchan et Empexa. Et surtout de nombreuses lagunes aux couleurs différentes qui feront la joie des photographes.

On estime à 64 000 millions de tonnes la quantité de sel déposée dans le Salar d’Uyuni. On y trouve aussi du bore, du sodium, du magnésium, du potassium, et particulièrement du lithium, métal stratégique de par sa demande mondiale.

Le climat y est pluvieux de Novembre à Mars, et sec les reste de l’année. La température moyenne en été est de 14 degrés, alors qu’en hiver elle descend en dessous de 0 degrés.


Et bien sûr, un conseil qui va de soi : ne pas s’aventurer seul sur le Salar d’Uyuni. Il n’y a aucun panneau, vous vous y perdriez…

Me consulter pour cette destination

Situation Covid 19