Le Machu Picchu sera bien entendu le Graal de votre voyage au Pérou. Un endroit envoûtant, unique, mystique… Immanquable !

Le Machu Picchu, dans la province d'Urubamba à Cuzco

Le Machu Picchu fut découvert le 24 juillet 1911 par l’américain Hiram Bingham. Depuis ce jour, sa beauté surprenante et construction harmonieuse font de la citadelle un des monuments architectoniques et archéologiques les plus importants de la planète. Elle est située à 2 400 mètres d’altitude dans la province d’Urubamba, département de Cuzco.

Le Machu Picchu et son mystère bien gardé

La citadelle baigne dans un mystère, que les archéologues n’ont pu éclaircir jusqu’à maintenant. Ils étudient l’histoire et la fonction de cette ville de pierre de presque un kilomètre de long, érigée par les Incas dans cette zone géographique magnifique où cohabitent l’andin et l’amazonien… Le résultat des recherches n’est qu’hypothèses et suppositions.

Il s’agit, pour certains, d’un avant-poste de projets de conquête inca. D’autres la décrivent comme un monastère, où furent formées des jeunes filles (acllas), servantes de l’Inca et Willac Uno (Le prêtre supérieur). Cette supposition provient des recherches sur la découverte de 135 corps, parmi lesquels 109 appartenaient à des femmes.

La surprenante perfection et la beauté des murs du Machu Picchu
, construits de manière à ce que chaque pierre s’emboîte l’une dans l’autre sans ciment ni collage, a donné naissance à de nombreux mythes. Mais au-delà des mythes et mystères, le véritable enchantement du Machu Picchu, déclaré Patrimoine Culturel de l’Humanité, réside en ses places, ses aqueducs et tours d’observation, ses observatoires et son horloge solaire, témoins de la sagesse et de la maîtrise technique des constructeurs andins.

Le chemin Inca pour rejoindre le Machu Picchu, était un chemin de pèlerinage utilisé par l’Inca (ou Empereur) au 15ème siècle. Il existe différents sites, entre Ollantaytambo et le Machu Picchu, où l’on peut noter la variété des ressources architecturales qui apporte rationalité, importance et mysticisme à la Route Royale. La raison d’être du Chemin de l’Inca était religieuse et cérémoniale, c’était un pèlerinage comprenant des rituels tendant à honorer les montagnes et les sommets rencontrés le long du chemin.

Ce qui frappe ici, c’est la difficulté d’accès du Machu Picchu et comment une telle cité a pu être construite à cette époque si lointaine. Encore un grand mystère comme souvent au Pérou.

Me consulter pour cette destination

Situation Covid 19