Borisandina

Abonnez vous
à la Newsletter

...Aussi Argentine / Chili

Borispatagonia
Informations générales :
Activités et thèmes
Régions du Pérou:
Régions de la Bolivie:

excursion excursion excursion

Machu Picchu (Pérou)

Le Machu Picchu fut découverte le 24 juillet 1911 par l’américain Hiram Bingham.
Depuis ce jour, sa beauté surprenante et construction harmonieuse font de la citadelle un des monuments architectoniques et archéologiques les plus importants de la planète.

Elle est située à 2400 mètres d’altitude dans la province d’Urubamba, département de Cuzco.
Le Machu Picchu est formée de constructions de pierre se déployant sur une colline basse et étroite, délimitée par une falaise de 400 mètres, un canyon donnant sur le fleuve Urubamba.

La citadelle baigne dans un mystère, que les archéologues n’ont pu éclaircir jusqu’à maintenant. Ils étudient l’histoire et la fonction de cette ville de pierre de presque un kilomètre de long, érigée par les Incas dans cette zone géographique magnifique où cohabitent l’andin et l’amazonien… Le résultat des recherches n’est qu’hypothèses et suppositions.

Il s’agit, pour certains, d’un avant-poste de projets de conquête inca. D’autres la décrivent comme un monastère, où furent formées des jeunes filles (acllas), servantes de l’Inca et Willac Uno (Le prêtre supérieur). Cette supposition provient des recherches sur la découverte de 135 corps, parmi lesquels 109 appartenaient à des femmes.

La surprenante perfection et beauté des murs du Machu Picchu, construits de manière à ce que chaque pierre s’emboîte l’une dans l’autre sans ciment ni collage, a donné naissance à de nombreux mythes.

On raconte qu’un oiseau nommé Kak’aqllu connaissait la formule pour assouplir les pierres. Mais un ordre venant sûrement des dieux Incas lui fit arracher la langue. Les légendes parlent également d’une plante magique dissolvant la roche afin de pouvoir l’assembler en forme compacte.

Mais au delà des mythes et mystères, le véritable enchantement du Machu Picchu, déclaré Patrimoine Culturel de l’Humanité, réside en ses places, ses aqueducs et tours d’observation, ses observatoires et son horloge solaire, témoins de la sagesse et de la maîtrise technique des constructeurs andins.

Le chemin Inca vers Machu Picchu était un chemin de pèlerinage vers le Machu Picchu utilisé par l’Inca (ou Empereur) au XVème siècle. Il existe différents sites entre Ollantaytambo et le Machu Picchu où l’on peut noter la variété des ressources architecturales qui apporte rationalité, importance et mysticisme à la Route Royale.
La raison d’être du Chemin de l’Inca était religieuse et cérémoniale, c’était un pèlerinage comprenant des rituels tendant à honorer les montagnes et les sommets rencontrés le long du chemin, comme le Veronica ou le Wakaywilka.