Les vallées centrales : zone de transition entre les hauts-plateaux andins et l'Amazonie. Durant votre voyage, vous la traverserez certainement car elle compte sur son territoire l'une des plus belle ville d'Amérique du Sud : Sucre, berceau de l'indépendance de la Bolivie.

Le Christ de Cochabamba dans les vallées centrales en Bolivie

Les vallées centrales, je vous encourage vivement d’y passer un peu de temps… Vous ne le regretterez pas, croyez-moi.

Entre 1 500 et 2 500 m d’altitude, les vallées se caractérisent par un climat doux et une végétation verdoyante. Ses terres fertiles font de cette région le grenier de la Bolivie. Cette altitude signifie que les températures y sont plus douces que celles de l’Altiplano. Cette zone se trouve au centre du pays. Deux des villes les plus importantes de la Bolivie, la splendide Sucre et Cochabamba, sont situées chacune dans un bassin de la région des vallées.

Les vallées intermédiaires

Situées surtout dans les départements de Cochabamba, Sucre et Tarija, les vallées intermédiaires appartiennent à cette région, dont le climat et le relief sont comparables à certaines régions du sud de l’Espagne.

Tarija, par exemple, est connue en Bolivie comme la « Petite Andalousie », surnom bien en accord avec le caractère de ses habitants, qui jouissent d »une réputation de lenteur. C’est également ici dans les environs de Tarija que ce produit le vin Bolivien ! Loin d’être de renommé mondial, c’est quand même important de signaler que la Bolivie compte avec des vignobles qui font le bonheur des locaux.

La pente Est du centre de la cordillère, descend en formant une suite de collines. Les fleuves qui s’écoulent vers l’Est, traversent de longues vallées étroites, propices aux récoltes et à l’habitat. Bien qu’à certains endroits, l’érosion ait fait disparaître la végétation.

Cette région représente 16% du territoire, soit 175 772 km². La température moyenne est de 16 à 20°C. C’est ici aussi que se trouve la ville d’Oruro, fort connu pour son Carnaval qui a la réputation d’être l’un des plus importants et plus festifs de toute l’Amérique Latine, après celui de Rio bien entendu. C’est enfin ici que se trouve certainement le marché le plus coloré et le plus traditionnel de toute l’Amérique du Sud : Tarabuco.

A ne manquer sous aucun prétexte…

Me consulter pour un voyage

Situation Covid 19