Quito sera très certainement votre point de départ dans la découverte de l'Équateur. Perchée à plus de 2 800 mètres d'altitude, c'est la capitale la plus haute du monde après La Paz. Quito est une capitale colorée et animée, ce fut la première capitale à avoir été classée au patrimoine Mondial par l'UNESCO.

Quito et La Sierra

Quito, capitale de l’Équateur, est une ville très agréable à visiter. Il fait bon flâner dans le centre colonial pour admirer les magnifiques bâtiments coloniaux aux façades colorées, ou déambuler au milieu des grandes places verdoyantes entourées d’églises et de monastères.

Quito, point de départ vers toutes les latitudes

De là, vous pourrez vous rendre au site de la « Mitad del Mundo » (moitié du monde) au Nord de la capitale, où vous pourrez découvrir l’emplacement de la la ligne imaginaire qui sépare le monde en deux hémisphères.

La petite ville d’Otavalo, est également un point de passage presque obligé pour y découvrir son marché local. En effet, c’est l’un des plus célèbres de toute l’Amérique latine qui regroupe des Indiens qui cheminent bien avant l’aube, depuis des montagnes plus ou moins lointaines, vers la fameuse place des ponchos. Il y a le marché des fruits et légumes, de l’artisanat, et même une foire aux bestiaux un peu à l’écart.

La région de la Sierra se situe entre deux chaînes andines, la Cordillère occidentale et la Cordillère orientale ou royale. Elle contient plus d’une douzaine de pics d’une altitude supérieure à 5 000 mètres. Communément appelé l’avenue des volcans (fut nommé ainsi par le naturaliste et explorateur allemand Alexander Von Humboldt), étalée du Nord de Quito et au Sud sur une longueur de 325 kilomètres, cette avenue est mythique, et beaucoup de personnes tentent l’ascension chaque année de ses nombreux sommets. Parmi ces volcans, quelques-uns sont emblématiques :

  • Le Chimborazo, le plus haut sommet de l’Équateur qui culmine à 6 310 mètres d’altitude. Ce volcan, éteint depuis 1 400 ans environ, est également le point le plus éloigné du centre de la planète, en raison de sa proximité avec l’équateur.
  • Le Cotopaxi, l’un des plus hauts volcans du monde en activité, se trouve dans le Parc National de Cotopaxi, l’un des plus impressionnants d’Équateur, qui abrite une multitude d’espèces animales (loups, cougars, ours, lapins, condors, chevaux sauvages et renards) et un véritable paradis pour les ornithologues.
  • Le volcan Quilotoa et son lac de cratère, perché à presque 4 000 mètres d’altitude. Ce magnifique lac de couleur émeraude se trouve dans l’ancien cratère de ce volcan éteint, à une dizaine de kilomètres au Nord du village de Zumbahua.
  • Le Tungurahua est l’un des stratovolcans les plus actifs d’Équateur (5 016 mètres) qui domine la ville de Baños, connue pour ses sources d’eau chaude. Son nom signifie « gorge de feu » en Quechua. Par nuits claires, les visiteurs peuvent voir des éruptions de roches incandescentes à partir de différents points d’observation. Le volcan est situé à l’intérieur du Parc National de Sangay inscrit au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’Unesco avec ses forêts tropicales, ses plaines, ses glaciers, ses sommets enneigés, ses volcans. Son isolement a favorisé la survie d’espèces indigènes telles que le tapir de montagne et le condor des Andes.

Enfin, vous pourrez visiter également Cuenca qui est la troisième plus grande ville du pays. Son style architectural, ainsi que la gentillesse de ses habitants en font un lieu idéal où séjourner. Les bâtiments coloniaux lui confèrent une allure européenne et les quelque 50 églises sont un régal pour les yeux. Située à 2 500 mètres d’altitude, la ville de Cuenca jouit d’un climat agréable tout au long de l’année. Les maisons colorées se dressent le long des rues pavées du centre historique.

Toute cette région vous réserve bien d’autres surprises, moins connues mais aussi intéressantes ! Alors, qu’attendez-vous pour partir ?

Me consulter pour un voyage

Situation Covid 19