La côte Sud du Pérou, c'est ici que vivaient des civilisations qui remontent à la nuit des temps... Loin d'être ma région préférée du Pérou, certains sites valent vraiment le détour, car faciles d'accès et proches des grands classiques.

Survol des lignes de Nazca sur la côte Sud du Pérou

La côte sud du Pérou est un ensemble de côtes désertiques qui longent l’océan Pacifique, émaillées de dunes et qui représente 10% de la superficie du Pérou.

L’authenticité de la côte Sud du Pérou

Les nombreux cours d’eau qui naissent dans les Andes et descendent à pic en direction du Pacifique, ont permis l’irrigation de la région, à l’origine très aride. Le sud de cette région est beaucoup plus sec que le nord. C’est dans cette plaine côtière que sont concentrées la plupart des villes et des industries péruviennes dont la capitale, Lima.

Non loin de la capitale, se trouvent quelques merveilles comme le site de Caral, inscrit sur la liste du Patrimoine mondial en 2009,
 qui est la cité plus ancienne des Amériques.

C’est dans cette région désertique que se trouvent de nombreuses oasis, dont la charmante Huacachina. Mais c’est surtout dans cette région du Pérou que vous pourrez aller à la rencontre des traces de quelques civilisations pré-Incas comme les Paracas, Chancay et surtout les Nazcas avec leurs fameuses lignes qui constituent l’un des plus grand mystère de notre planète.

C’est aussi sur la côte sud du Pérou, que le pays regorge d’une faune très variée et importante, symbolisée par les Îles Ballestas, un endroit paradisiaque rempli d’oiseaux marins et loups de mer ; par la réserve de Paracas, une gigantesque zone protégée située au sud de la ville de Pisco.

La côte péruvienne se présente sous la forme d’un immense désert, limité par les montagnes. Et c’est précisément la présence de la Cordillère des Andes à l’Est, ainsi que le courant froid de Humboldt qui arrive jusqu’à ses plages, qui lui donnent ces caractéristiques arides et sèches, depuis le désert de Sechura jusqu’aux pampas de Nazca et le désert d’Atacama. La côte est sporadiquement interrompue par des vallées couvertes d’une dense couche de nuages. Des pluies légères sont fréquentes pendant l’hiver.
Les régions centrales et sud de la côte péruvienne ont deux saisons bien marquées : la saison d’hiver, entre les mois d’avril et octobre ; la saison d’été, entre les mois de novembre et mars. La période de pluies a lieu entre les mois de novembre et mars.

Enfin, en remontant vers l’intérieur du pays, surnommée la ville blanche, Arequipa vous tend les bras. C’est l’une des plus belles villes du Pérou et la deuxième en taille. Ce qui en fait une ville si particulière c’est notamment sa situation géographique à 2 335 m d’altitude au milieu des volcans. Arequipa est aussi caractérisée par ses constructions de l’époque coloniale en pierre volcanique donnant à la ville énormément de cachet. Vous y trouverez de nombreux monuments témoignant de son passé.

Je vous garantis un voyage ultra-dépaysant et riche en émotions !

Me consulter pour un voyage

Situation Covid 19