Le Pérou c'est bien sûr la civilisation Inca. Mais il y eut beaucoup d'autres civilisations pré-incas. L'une des plus intéressantes à mon goût, est la civilisation Moche (100-800 après J.C.) qui a précédé les Chimú dans la région de Trujillo.

Vestiges de la civilisation Moche au Pérou

L’organisation sociale de la civilisation Moche était à priori basée sur la religion et pour cela ils ont été les architectes de deux constructions monumentales : le « Temple de la Lune » et le « Temple du Soleil » ou « Huaca de la Luna » et « Huaca del Sol », ainsi nommés par les premiers conquérants espagnols, croyant que les dits temples avaient été construits par les Incas en honneur à leurs deux principaux Dieux. Aujourd’hui, le Temple de la Lune est le seul qui peut être visité.

Zone archéologique de Chan Chan

Une équipe d’archéologues y conduit des fouilles, découvrant sans cesse de nouveaux trésors. On peut d’ailleurs les voir à l’œuvre ce qui rajoute un intérêt à la visite. Dans le Temple de la Lune, on peut découvrir de nombreux bas-reliefs polychromes, symboles, peintures qui évoquent, entre autres, comment les Moches capturaient et sacrifiaient leurs victimes : après les avoir attachés, ils leur tranchaient le cou au couteau pour s’abreuver de leur sang… Cette civilisation pratiquait les sacrifices humains et était plutôt sanguinaire.


Sur le site archéologique de Chan Chan, on peut découvrir de nombreuses fresques murales impressionnantes, qui nous laissent imaginer les pratiques de l’époque. Les Moches avaient parait-il un haut niveau de production culturelle et artistique, producteurs de nombreuses céramiques et de métallurgie également, barbares aussi puisque dans le temple existe une place pour les sacrifices humains au pied du mont qui jouxte le temple.


Huaca de la Luna ou Temple de la Lune

La « Huaca de la Luna » est composée de trois plates-formes et quatre places cérémoniales. On y a découvert sept niveaux (type pyramide), une superposition de cinq temples, construits durant environ 600 ans, chacun était dédié a priori au chef ; lorsque celui ci décédait un temple suivant était construit par dessus l’ancien. Et éventuellement cet évènement était associé à un calendrier cérémonial. Dans le vieil édifice on construisit des chambres funéraires pour enterrer des prêtres.


Bas-reliefs de la civilisation Moche

Au premier niveau, on peut observer des guerriers portant leurs armes, ceux-ci, avec l’aide d’une corde, tiraient les prisonniers nus. Le deuxième niveau représente des danseurs ou officiers, main dans la main habillés de tuniques rouges. Le troisième niveau représente des araignées géantes qui portent le « tumi » ou couteau cérémonial. Le quatrième niveau des guerriers ayant dans la main droite un harpon avec un poisson. Le cinquième niveau représente des félins avec corps de reptile que portent dans leurs griffes la tête d’une personne. Le sixième niveau juste au dessus un long serpent. Et enfin, au septième et dernier niveau, le plus ancien de la série, est représenté le dieu Ai-Apaec ou décapiteur qui soutient dans sa main gauche un couteau et dans la droite la tête d’un sacrifié. Au niveau de sa hanche, on peut voir une ceinture de serpents qui s’achève en tête de condor.


Aussi, autour d’une formation rocheuse ont été découverts de nombreux squelettes de guerriers sacrifiés. Le plus impressionnant est sans aucun doute, de constater que tous les restes osseux humains présentent des traces de coupures comme si on avait mutilé les corps…

Les sacrifices humains étaient ordonnés selon le rythme des saisons agricoles, et des phénomènes météorologiques comme El Niño, pour se concilier les éléments et les divinités associées, proche du Panthéon andin. Le pouvoir des élites était légitimé par ces rituels. Malgré tous ces nombreux sacrifices, la civilisation s’effondra à la suite d’un cataclysme climatique…


Un vrai coup de cœur pour ce site archéologique de Chan Chan, en plus il est très peu visité…

Me consulter pour un voyage

Situation Covid 19